SpectroCoin soutiendra la prochaine Hardfork ETH d’Istanbul

Il n’y aucun doute qu’Ethereum a changé les règles du jeu du monde de la crypto pour de bon en introduisant une plate-forme décentralisée basée sur la blockchain, fournissant essentiellement le schéma conceptuel de la prochaine génération de blockchain.

Pendant qu’Ethereum aspire à devenir la plate-forme dominante pour les applications décentralisées, ainsi que la deuxième crypto-monnaie en termes de capitalisation boursière, la communauté derrière le projet continue d’innover. Une nouvelle mise à jour a été introduite à l’échelle du réseau; l’Istanbul hard fork est en cours d’exécution, et nous sommes là pour vous guider à travers tout ce qui est sur le point de se produire.

La progression vers Ethereum 2.0

Le réseau a traversé 7 hard forks (améliorations et mises à niveau de son protocole de base) et va entamer la 8ème – la hard fork d’Istanbul, durant laquel Ethereum va se rapprocher de Serenity ou Ethereum 2.0, souvent considéré comme l’itération finale dans la progression du réseau.

Après avoir été reporté trois fois au total, la très attendu hard fork d’Istanbul devrait commencer au bloc 9069000 prévu pour le 8 Décembre 2019. Pour toute personne particulièrement intéressée, vous pouvez suivre le compte à rebours et le statut du développement de la mise à jour ici. Pour ceux qui ne connaissent pas le terme de hard fork, nous vous recommandons de consulter notre couverture approfondie de la hard fork de Constantinople.

Citation hard fork istanbul

La hard fork d’Istanbul est une mise à niveau majeure de la blockchain Ethereum qui vise à répondre à l’évolutivité, à réduire les coûts de gaz et à modifier les contrats intelligents pour des fonctionnalités plus inventives. Bref, le tout vise à rendre le réseau moins cher, plus rapide, tout en ne compromettant pas les principes fondamentaux de la décentralisation.

La préoccupation centrale concernant les dernières hard fork d’Ethereum, cependant, est de créer les bases et enfin de faire la transition du protocole de consensus actuel de preuve de travail (PoW) au modèle de preuve de participation (PoS); afin d’atteindre le tournant d’Ethereum 2.0. Vous pouvez en savoir plus sur la différence entre le PoW et le PoS ici.

De ce fait, la mise à jour à l’échelle du réseau devait inclure un lot de 38 propositions d’amélioration d’Ethereum (EIP). Cependant, en réponse à la réaction de la communauté Ethereum, l’ensemble de la baie a été réduit à 14 et finalement toute la mise à niveau a été divisée en deux parties. La première, nommée Istanbul, contient six des 14 propositions. Berlin se compose des huit autres prévus pour juin 2020.

Les Propositions d’Amélioration de l’Ethereum (en anglais EIP) incluses dans la Istanbul Hard Fork

Comme indiqué ci-dessus, seuls six des 14 EIP ont été sélectionnés pour la prochaine hard fork d’Istanbul. La plupart d’entre elles concernent l’évolutivité et la baisse des coûts du gaz. Voici une liste des EIP d’Istanbul acceptés:

EIP-152 – Ajout de la fonction de compression F de Blake2 à la précompilation.
Essentiellement, cet EIP devrait augmenter l’interopérabilité entre Zcash et Ethereum.

EIP-1108 – Réduction des coûts de gaz de précompilation alt_bn128.
Une proposition plutôt universellement acceptée qui rendra les applications de confidentialité telles que zk-SNARKs, AZTEC et Zether moins chères à utiliser sur la blockchain Ethereum.

EIP-1344 – Ajout de l’opcode ChainID.
Cette EIP propose l’utilisation de la chain ID pour suivre les contrats au sein de la chaîne Ethereum sur laquelle ils se trouvent. Cela devrait s’avérer bénéfique lors du traitement des signatures dans les contrats intelligents.

EIP-1884 – Refixation pour les opcodes dépendant de trois tailles.
Probablement la EIP la plus controversée. Cela est en partie dû au fait que cet EIP réprime certains opcodes qui étaient auparavant considérés comme bon marché. Cependant, son objectif principal est de protéger la blockchain d’attaques de spam qui pourraient entraîner des retards importants.

EIP-2028 – Réduction des coûts de gaz de données de transaction.
Vise à réduire les coûts de gaz de Calldata de sa valeur actuelle de 68 gaz par octet à 16 gaz par octet. L’avantage central de cette proposition est qu’une bande passante plus élevée pour Calldata devrait améliorer l’évolutivité car plus de données pourraient tenir dans un seul bloc.

EIP-2200 – Comptage de gaz net pour les opérations SSTORE.
Pour réduire les coûts excessifs du gaz, l’EIP vise à modifier la façon dont les opérations EVM SSTORE sont mesurées et facturées.

L’essentiel

La hard fork d’Ethereum Istanbul est une étape importante pour le réseau dans son ensemble. Une fois que les mises à jour du protocole seront entièrement implémentées, Ethereum devrait être considérablement plus rapide, un peu plus efficace et affiné en termes de sécurité.

Comme la plupart des changements, la hard fork d’Istanbul n’est peut-être pas simple; cependant, c’est une partie essentielle du projet central – la transition vers Ethereum 2.0. La phase suivante est déjà en cours avec huit EIP confirmés – la Hard Fork de Berlin qui devrait inclure l’étape controversée vers ProgPoW, est prévue en juin 2020.

Veuillez noter que si vous utilisez ou détenez des Ether sur SpectroCoin, il n’y a aucune modification à faire de votre part.

Si vous avez d’autres questions concernant le support SpectroCoin de la fork d’Ethereum Istanbul, veuillez nous contacter sur [email protected].